Avertir le modérateur

16 novembre 2010

«Assassin's Creed: Brotherhood» colle une bonne «traque» au multijoueur

ACB Multi 3.jpg

Quand «Bioshock», l'une de mes licences préférées, avait choisi de livrer un mode multijoueur avec le deuxième opus, j'étais sceptique. Le jeu permettait une expérience en solitaire qui se suffisait largement à elle-même.

Pourtant, j'ai dû passer au moins autant de temps, si ce n'est plus, à incarner un habitant déglingué de Rapture qu'un Big Daddy vengeur. Ce multijoueur, bien que calquant des modes aux règles éculées (chacun pour soi, deathmatch, capture de drapeau, enfin... de Petite Sœur...), se révélait comme un prolongement réussi de l'aventure.

La chasse est ouverte

Depuis que je joue à «Assassin's Creed Brotherhood», je n'ai pas cessé de me glisser dans l'Animus pour affronter d'autres joueurs, plus particulièrement la «traque». Comme dans «Bioshock», on abandonne ici le héros, Altaïr-Ezio-Desmond, à son affrontement contre les Templiers pour se glisser dans la peau d'un tueur: barbier, contrebandier, noble, docteur, voleur ou arlequin...

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu