Avertir le modérateur

25 mai 2011

Le son et lumière «Child of Eden»

«Child of Eden», c'est jusqu'à aujourd'hui le jeu le plus ambitieux, sur le plan artistique, dans l'utilisation de Kinect, l'accessoire de reconnaissance de mouvements de la Xbox360. Présenté par Ubisoft en juin 2010, à l'E3, ce shoot them up original peut toutefois se jouer simplement au pad. Mais c'est sans la manette qu'il prend toute sa saveur.

Avec les mains, le joueur envoie des projectiles vers les cibles, pour «purifier» les éléments à l'écran. Mais il ne s'agit pas d'un simple jeu de tir, puisque le joueur agit directement sur la musique électro des niveaux. En tirant, il déclenche des sons, qui, s'ils sont en rythme avec la musique, font monter le score. On a parfois l'impression d'être le chef d'orchestre d'une symphonie électro et l'artisan d'un feu d'artifice dans l'espace.

L'univers visuel, lui, lorgne un abstrait new-age, un déluge de formes et de couleurs, digne d'un trip psychédélique. On y reconnaît néanmoins des emprunts à la nature, comme des animaux sous-marins: raies manta, méduses, baleines... Envoûtant, même si parfois un peu kitsch, «Child of Eden», qui sort le 16 juin sur Xbox 360, est une expérience de jeu aussi belle qu'intéressante.

Nous avons rencontré ses deux concepteurs: Le Japonais Tetsuya Mizuguchi, directeur créatif, et Tommy François, directeur des nouveaux produits de Ubisoft.

--Joël Métreau

Si la vidéo ne se lance pas, cliquez ici.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu