Avertir le modérateur

07 décembre 2012

«Far Cry 3»: Et à la fin, il ne reste plus que vous

Far Cry 3, fps, PS3,

Quand j’ai vu les premières images de «Far Cry 3», le dernier blockbuster d’Ubisoft, sorti le 29 novembre, je me suis dit: «Wouah, il est là le jeu officiel de Koh-Lanta!». Sauf que celui-ci existe déjà et qu’il est bien pourri. «Far Cry 3», ce n’est pas «Koh-Lanta», mais par certains côtés, ça y ressemble un peu et on vous explique pourquoi.

>> Cet article doit être lu avec cette musique en fond sonore
 
Le scénario d’abord. Dans l’émission de TF1, c’est une flopée de quidams francophones qui sont largués sur une île d’Asie du sud-est et qui doivent apprendre à survivre pendant quarante jours. Pareil ou presque dans «Far Cry 3» où une bande de jeunes potes américains a choisi de venir s’éclater dans cet endroit de la planète.
 
Certes, notre héros ne s’appelle ni Gégé, Bernard ou Teheiura, mais Jason, ça fait bien américain moyen prêt à ne pas se laver et manger de la noix de coco pendant un mois pour gagner 100.000 dollars.
 
«Red Dead Redemption» dans la jungle
 
Cette bande d’amis déchante rapidement lorsqu’elle est capturée par les pirates de leur île paradisiaque, menées par Moundir Vaas, un «sociopathe sanguinaire». Emmenés aux quatre coins de ce large territoire, ils ne devront leur salut qu’à Jason qui a réussi à s’échapper et va alors tout faire pour les libérer.
 
Celui-ci a tout du héros cathodique. Frêle et peureux, il va apprendre au fur et à mesure de l’aventure à maîtriser son environnement (ramasser des plantes, tuer des animaux, etc., dans un principe très proche de «Red Dead Redemption») afin de pouvoir survivre jusqu’au bout.
 
Car le principe de «Koh-Lanta» sied parfaitement à «Far Cry 3»: à la fin, il n’en restera qu’un. Pas un aventurier, parce que vos amis, il faut les aider, mais par contre, les adversaires pirates, il va falloir en venir à bout en conquérant leur territoire petit à petit.
 
>> Lire notre interview de la productrice de «Far Cry 3» par ici
 
Comme dans l’émission de TF1, un guide sera là pour vous expliquer tous les rudiments de la survie. Il ne ressemble pas trop physiquement à Denis Brogniart, mais s’appelle «Dennis», c’est quand même une belle coïncidence. Celui-ci fait partie de la gentille tribu des Rakyat qui sera votre équipe même si elle n’a pas de couleur, jaune ou rouge. C’est lui qui vous donne l’intitulé des épreuves et à vous de jouer.
 
Bon, dans «Far Cry 3», point de boue à ramener dans des seaux ou de poteaux sur lesquels il faut rester planté pendant des heures, mais des choses un peu plus funky comme tuer des ennemis (l’idée sera de leur nettoyer l’île du territoire qu’ils occupent tout en sauvant vos amis) ou alors des tas de missions secondaires, notamment des chasses d’animaux (qui vont des ours aux varans en passant par les chiens enragés et les requins), de pirates ou des courses sur tous types de véhicules.
 
Une combinaison FPS-RPG au poil
 
Oui, le jeu nous offre une belle palette d’engins (voiture, quad, jet ski, deltaplane, tyrolienne, etc.) ainsi que d’équipements (armes, appareil-photo, seringues, etc.). La jouabilité est fluide et on s’éclate à utiliser tous les moyens qui nous sont donnés dans un univers très vaste, marque de fabrique de la série «Far Cry».
 
Vous l’avez compris aussi, il ne s’agit pas non plus d’une suite directe des deux premiers opus, mais bien d’un épisode où l’originalité est de jouer un héros qui n’a rien d’un expert de la guérilla comme cela est montré dans les cinématiques.
 
Outre les rapprochements, un peu forcés on vous l’accorde, que l’on trouve avec «Koh-Lanta», on adore la combinaison FPS-RPG qui permet de développer peu à peu les capacités de son personnage qui peut entrer en interactions avec de nombreuses entités du jeu (personnages, faune et flore).
 
Des modes en ligne extras
 
Avant de prendre notre sac et d’éteindre le flambeau de cet article, on n’oublie pas de souligner la qualité et l’énorme apport que constituent les modes coopération et multijoueur. Dans les deux cas, on reprend la même carte (ou on crée la sienne). Quand le second propose un mode à la «Counter Strike» (pirates contre rebelles, avec cinq types d’affrontements possibles – domination, match à mort, transmission, brasier ou mélange des quatre), le premier nous lance dans une toute nouvelle histoire, avec quatre héros casse-cous à mener à plusieurs (de deux à quatre), jusqu’au bout de combats successifs face aux pirates.
 
Alors si vous voulez «pleurer loin», mais de bonheur et de jouissance, on vous invite à vous procurer ce jeu riche et magnifique qu’est «Far Cry 3», à coup sûr l’un des meilleurs de l’année 2012. 
 
- Corentin Chauvel
 

Commentaires

La fin est complétement a chier, on nous laisse le choix mais le choix est pourri, je ne veux pas en dire plus pour ceux qui non pas fini le jeu mais je suis vraiment vraiment déçu du dénouement final.

Écrit par : kroc | 10 décembre 2012

Bon voilà mon avis aillant fini le jeu.
Toute la campagne est exeptionnelle , sauf la FIN qui est tout simplement à chier . Après cette fin on peut continuer à explorer l'île mais sans aucuns butes . En gros y à plus rien a foutre . De plus il est asse illogique que après avoir tuer Vass et Hoyt , il y ai toujours des méchants sur l'île . Il ne serve plus à rien puisque on a tué leur chefs . Ils sont plus payé ni rien donc c'est vachement illogique qu'il y en ai toujours.
Donc une Foix le jeu fini , arrêter de jouer parcequ'il n'y à plus rien a foutre .
Bref un jeu excellent avec une fin de merde

Écrit par : Louis De Clety | 26 décembre 2012

Très déçu par la fin... Je viens de le finir il y a quelques heures, et le choix est minable. Dans les deux cas (sans vouloir trop spoiler), Jason (votre perso) n'est plus rien dans l'histoire...

Personnellement, je suis tombé sur une grosse scène de c**, et ça ne va pas du tout avec le jeu et la campagne qui sont juste magistraux. Mais les fins sont vraiment mauvaises pour ne pas être plus vulgaire.

Je pense qu'une fin un peu plus noble et joyeuse (genre on reste tous sur l'ile et on fait les fous) aurait été meilleure... Mais bon. (je pense que les autres joueurs seront de mon avis), plutôt que de voir un perso en train de baiser et se faire ouvrir comme un porc à la fin...

Bref, DÉÇU !

Le multijoueur et la coopération seront les seules chances de rédemption pour ce jeu.

Écrit par : PED0BEAR | 30 décembre 2012

Franchement la fin a chier mais total car pendant tout le long du jeu on s'éclate !! c'est con c'est un beau jeu mais avec une fin de merde....

Écrit par : commander GTA 5 | 02 septembre 2013

Au début c'etait un jeu cool je croyais que c'etait le meilleur jeu de l'année mais quand j'ai vu la fin c'est pouris çi au moins aprés avoir tuer citra jason le perso principal et ses amis on allait vers le bateau et soudain les pirates de vaas et les mercennaire de hoyt vennait nous attaquer ça serait vraiment une trés bonne histoire de vengeance en plus vaas n'est meme pas mort donc voila j'espere que far cry 4 n'auras pas de fin de merde comme far cry 3

Écrit par : armo_x.9 | 21 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu