Avertir le modérateur

31 octobre 2012

Un avenir radieux pour «Call of Duty: Black Ops 2»?

call of duty black ops 2, FPS, Xbox 360, PS3,

Ça chauffe. Alors que sa sortie est programmée sur PS3, Xbox 360 et PC pour le 13 novembre, «Call of Duty: Black Ops 2» s'est dévoilé un peu plus lors de la Paris Games Week, qui a débuté mardi à la porte de Versailles. L'impressionnant stand dédié au dernier né des studios Treyarch proposait en effet de découvrir un trailer du jeu qui mettait l'accent sur le multi et, surtout, de pouvoir tâter de la bête manette en mains durant quelques sessions de Deathmatch. De quoi se faire une petite idée sur le nouveau FPS d'Activision.


Le futur, c'est maintenant

Alors que le précédent opus s'appuyer sur un univers ancré dans les années 1970-1980, «Call of Duty:Black Ops 2» nous propulse en 2025. Une donnée qui, si elle ne bouleverse pas complètement le gameplay, lui apporte quelques changements. Ainsi, les armes ont un look différent et les traditionnels FAL, AK 47 ou M16 voient leur aspect sensiblement modifiés. Une pointe de fraicheur bienvenue dans l'univers des FPS qui commence à tourner en rond.

D'autant que certaines armes, grâce à leur technologie avancée, offrent des spécificités efficaces comme la capacité de voir un ennemi derrière un mur, ou la possibilité de passer d'un viseur de moyenne portée à un optique permettant un shoot à longue distance. Côté bonus, le futur est toujours présent avec la possibilité d'utiliser des drones d'attaques ou des robots armés jusqu'aux dents pilotables à distance.

Au passage, l'obtention de ces bonus n'est plus uniquement liée à une série de victimes effectuées par le joueur mais se fait désormais en fonction de son score. Ainsi, des actions annexes telles que la destruction d'un avion, une assist, ou la prise d'un drapeau ou sa défense dans le mode Capture the flag rentrent en compte pour débloquer un bonus. De quoi récompenser les efforts fournis par certains joueurs en vue de faire gagner leur équipe.


De quoi avoir la classe

L'autre nouveauté réside dans la personnalisation des classes qui a été remaniée pour ce nouvel opus. Chaque classe est composée de 10 emplacements que l'on peut remplir à sa guise en suivant un principe simple: une arme = un emplacement, un viseur = un emplacement, une capacité spéciale = un emplacement, etc.

Ainsi, il est possible de créer à sa guise en se passant par exemple d'une arme secondaire pour obtenir plus de capacités spéciales. Ou à l'inverse de se surrarmer en zappant des attributs qui ne correspondent pas à votre style de jeu. De quoi vraiment personnaliser son avatar et ainsi exploiter au mieux vos propres qualités.

Black is back

Côté graphisme, ni surprise ni déception. Sur les deux cartes où j'ai pu évoluer (Aftermath et Cargo), le moteur graphique de la série fait le boulot même si l'on sent qu'il arrive en fin de vie. C'est moins beau qu'un «Battlefield 3», mais cela reste très propre et précis, à l'opposé de ce qui a pu être fait sur «Medal of Honor: Warfighter» par exemple.

Les animations, comme promis par Dominique Drozdz, responsable de ce domaine chez Treyarch, sont plus riches et même si cela ne saute pas de suite aux yeux, on se rend bien compte que les personnages sont plus fluides dans leurs déplacements et mouvements.

Le rythme des affrontements est toujours aussi nerveux sans pour autant tomber dans les excès de «Modern Warfare 3» qui offrait souvent des orgies de frags sans trop de réflexion. Ici, Treyarch semble avoir trouver un juste équilibre qui permet aux adeptes du snipe (dont je fais partie) et aux rushers invétérés de pouvoir se faire plaisir.

Nuits blanches

Au terme de cette première prise en main, un sentiment domine tous les autres: l'impatience. Car ce qui nous a été permis de voir de «Call of Duty: Black Ops 2» sent bon le FPS qui me fera passer de nombreuses soirées en multi avec mes potes, comme c'était le cas sur le précédent opus.

D'autant qu'il sera possible de rassembler jusqu'à six équipes différentes sur la même carte pour un total de 18 joueurs. Et quand on sait qu'Activision promet une campagne solo spectaculaire et un mode Zombie remanié, le carton semble être assuré.

- Jérôme Comin

PS: «Call of Duty: Black Ops 2», c'est un jeu, mais aussi une très bonne campagne de pub, réalisée par Guy Ritchie. Après un premier spot basé sur les images du jeu et rythmé par AC/DC, Activision propose depuis quelques jours une nouvelle campagne qui fait la part belle à l'humour et à Omar Sy ou Robert Downey Jr. Une stratégie utilisée en 2010 pour le précédent épisode avec Kobe Bryant en guest star, mais aussi avec de petites réclames à la mode Grindhouse lors de la sortie de packs de maps en DLC.


Call of Duty Black Ops 2 Live Action Trailer... par Spi0n

Commentaires

troe bien

Écrit par : victor1009 | 31 octobre 2012

trope coule

Écrit par : victor1009 | 31 octobre 2012

ésperon que se soit bien

Écrit par : victor1009 | 31 octobre 2012

battlefield vaincra

Écrit par : kokinou6 | 31 octobre 2012

"...le moteur graphique de la série fait le boulot même si l'on sent qu'il arrive en fin de vie."

Alors certes, il y a un souci du détail qui est tout à l'honneur des développeurs de la série, mais techniquement, la série est dépassé depuis Call of Duty Black Ops premier du nom. Et cela, que ça soit au niveau des textures ou des effets (surtout les effets d'ailleurs). Quant aux animations, qui visiblement ont été amélioré, c'est peu, mais c'est déjà ça...

Écrit par : DiouD | 01 novembre 2012

COD est mort après modern warfare 1.

Écrit par : hocus | 01 novembre 2012

c est toi qui est mort grosse merde tu sert a rien

Écrit par : tim | 02 novembre 2012

Ta gueule hocus black ops 2 sera génial .

Écrit par : Ta mère | 05 novembre 2012

Cod sa vaut (plus) rien .. a moins d'avoir 12-13 ans et ne pas savoir ce qu'est un bon fps ;) un bon jeu pour se défouler car pas de prise de tête obligé d'avoir un ration minimum de 1.20 pour les plus nul.. le meilleur fut modern warfare 1 pour l'époque les graphisme étaient époustouflant dois-je dire. Mais bon au bout de 8 ans en ayant presque les même graphismes .. 70€ sa fait chère !! Rip Cod..

Écrit par : jerem | 31 décembre 2012

battlefield 4 reste un concurrent sérieux à call of duty

Écrit par : réservation batman arkham origins | 22 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu