Avertir le modérateur

27 mars 2012

Le chant du signe pour «Saint Seiya - Les Chevaliers du Zodiaque: La Bataille du Sanctuaire»

chevaliers du zodiac, PS3, beat them up,

Nostalgiques des Chevaliers du Zodiaque, consultez bien votre horoscope avant de vous précipiter sur cette première adaptation pour PS3. Et assurez-vous d’être dans un bon jour car la déception pourrait bien briser tous vos rêves d’enfants.


Sorti le 16 mars dernier, «Saint Seyia – Les Chevaliers du Zodiaque: La Bataille du Sanctuaire» ressuscite les glorieux héros de Masami Kurumada dans leur chapitre le plus fameux, celui de la lutte contre les Chevaliers d’or et leur leader, le Grand Pope, afin de sauver la vie de la jeune Saori, réincarnation d’Athéna. Jusque là, tout va bien.

Ci-git la nostalgie

Mais, dès le générique, ça se gâte. Mais où diable est Bernard Minet et ce refrain que nous n’avons jamais oublié?

A la place, c’est le générique original, en japonais, et ne vous attendez pas non plus à retrouver les voix françaises, c’est de la V.O. sous-titrée tout au long du jeu. Sympa pour les puristes, mais pour les membres du Club Dorothée, c’est un pincement au coeur. D’autant que la plupart du temps, même pendant les phases de combats, les personnages dialoguent, mais va lire les sous-titres pendant que le Chevalier d’or du Scorpion te balance ses aiguilles écarlates.

Histoire bafouée

Mais ce n’est pas la seule absurdité d’un titre, réalisé par Dimps, qui en compte bien d’autres. Le mode principal «Histoire» permet par exemple de revivre scrupuleusement, ou presque, les différents épisodes de la «Bataille du Sanctuaire». Nous prenons ainsi en main, à tour de rôle, nos cinq Chevaliers de bronze préférés, le brave Seiya, le sentimental Hyôga, le sage Shiryû, le falot Shun et son grand frère bourru Ikki, à la conquête des différentes Maisons des Chevaliers d’or.

Ces duels épiques se déroulent souvent en plusieurs phases, mais on se dit que, parfois, la fidélité à la série est quand même croquignolesque. Vous vous battez ainsi dans une première phase avec le Chevalier d’or, vous lui mettez sa rouste à coups de météores de Pégase ou de colères du Dragon, il tombe. Puis dans la cinématique qui suit, c’est vous qui êtes en train d’agoniser parce que, dans le manga original, c’était d’abord comme ça que ça se déroulait. WTF?

Les Chevaliers d’or se réveillent

Pour rallonger la durée de vie de ce mode, au final pas très long, les éditeurs du jeu font alterner les séquences des Chevaliers d’or avec de bonnes grosses batailles de masse face aux sbires du Grand Pope. C’est l’occasion de casser du petit ou gros soldat, souvent très bête – certains se battent entre eux! -, par dizaines. Ces phases se terminent en général par un «boss», soit un ou deux Chevaliers noirs (l’équivalent méchant des Chevaliers de bronze).

Il convient de préciser qu’il est préférable de terminer le mode principal avant de se lancer dans les autres modes de jeu, histoire de profiter de tous les personnages débloqués au cours de l’aventure en solo.

Des missions à un ou deux joueurs

Il est également bon de savoir que tous les «points Cosmos» et autres bonus, vous permettant de développer vos personnages, glanés cours de la partie peuvent être concernés. Un bon point, car il y a au final beaucoup de personnages jouables qu’on a bien envie de booster pour pouvoir en profiter pleinement.

Parmi les autres modes, on retrouve ainsi le mode «Mission 1 joueur», qui permet de revivre l’épisode du mode Histoire de son choix avec n’importe quel personnage. Pareil (avec moins d’épisodes) pour le mode «Mission 2 joueurs», où il est possible de faire participer un(e) ami(e) (ou l’ordinateur si vous n’en avez pas de dispo) à la joute. Enfin, dans le mode Survie, il convient de tenir le plus longtemps possible face à un flot d’ennemis plutôt coriaces.

Une caméra perdue dans le cosmos

Ces trois modes sont dotés d’un classement en ou hors ligne, avec des niveaux différents selon le classement. A chaque niveau terminé, vous réalisez un score qui sera conservé soit dans le jeu, soit sur une base interactive avec la Terre entière (le mode online se résume à cela). Par ailleurs, tous vos exploits vous permettent d’admirer vos personnages en 3D ou en jouet (!) dans une galerie.

Il y a donc de quoi faire dans «Saint Seyia – Les Chevaliers du Zodiaque: La Bataille du Sanctuaire» même si la durée de vie n’est pas folichonne pour autant. Et s’il n’y avait que ça. Car, si la 3D sied plutôt pas mal à nos Chevaliers, les graphismes généraux sont vraiment bas de gamme et indignes d’un jeu PS3. Certes, les décors de la série n’étaient pas non plus très fouillés, mais là, c’est tout aussi figé et médiocre, sans parler de la caméra qui ne fait que suivre le personnage. Impossible en effet de voir autour de soi avec le joystick droit comme la plupart des autres jeux de ce type, celui-ci n’étant pas utilisable ici. Pas très pratique lors des affrontement de masse.

Des chevaliers déloyaux

Dommage parce qu’autrement, la jouabilité est plus que correcte. Mais on s’énerve aussi de ces méchants déloyaux, du sbire de base au Chevalier d’or, qui continuent de nous balancer des attaques alors qu’on est à peine levé de la dernière subie – vous me direz qu’on en profite bien aussi quand c’est à notre avantage.

Bref, cette nouvelle mouture des Chevaliers du Zodiaque ne nous met en joie que pour tout l’aspect nostalgique et excitant de pouvoir les prendre en main dans un jeu vidéo. Mais techniquement et graphiquement, il y a vraiment tout à revoir et on hésite vraiment à vous conseiller de mettre la main à la poche pour une telle déception. On en termine avec cette conclusion tout de même vraiment marrante d’Athéna à la toute fin du jeu [SPOILER]: «Bravo. Maintenant, vous devriez vous reposer.»

- Corentin Chauvel


Saint Seiya, Les Chevaliers du Zodiaque : La... par play3-live

Commentaires

aïe aïe aïe, qu'est-ce que ça peut foutre l'avis d'un mec comme toi, les vrais fans ne veulent pas de bernard minet et des minables doublages français ... on veut du VOST et là ça claque ...
ce jeu est certes critiquable mais + je joue, + je m'éclate, dommage pour le manque de modes et la durée de vie mais pour un 1er opus sur ps3, c'est enfin acceptable (enfin, car on avait déjà attendu très longtemps avant de voir la licence, boudée pour je ne sais quelle raison, pour voir un jeu ps2 au combien décevant ... ainsi que la suite tjs sur ps2 qui a enfoncé le clou de la médiocrité) ...
car non, on ne peut faire un jeu à la DBZ si on respecte l'univers Saint Seiya (et oui, pour un vrai fan c'est un sacrilège d'appeler ça "les chevaliers du zodiaque" (d'ailleurs, quelle merde le dernier DBZ sur ps3 ... pourquoi vous le démontez pas celui là, Saint seiya est excellent à côté) ... donc difficile de faire un jeu d'action avec Saint Seiya mais en tant que fan, c'est ce qu'on souhaite ... on ne veut pas d'un rpg où les combats se font avec des points d'attaques, à tour de rôle etc... bref il faut aussi voir le jeu sous ses différents aspects, des difficultés de réalisation au résultat final ...

mais à cause de tout ces types qui voulaient du St Seiya à la sauce DBZ ... ça se vent pas trop (en tout cas en France, c'est pas terrible, la preuve j'ai eu un boitier collector réservé à ceux qui précommandait, chose que je n'ai pas faite)... et j'espère que malgré ça, ils feront une suite ...

pauvre France qui boude cette cultissime série ... ça cartonne partout ailleurs ...

ps: vous avez l'air de parler de la série comme si on dépoussiérait un vieux truc qu'on a pas sorti depuis 20ans, mais vous n'avez pas l'air au fait de l'actualité St Seiya depuis presque 10ans, ils ont produit les épisodes d'hadès (suite à poséidon) ... ils ont produit the Lost Canvas, une nouvelle série arrive en avril (la suite "officielle" à Hadès) ... un film en CG (computer graphics) sort cette année ... sans parler des mangas "papiers" qui sortent régulièrement comme G episode, lost canvas et next dimension ...

Écrit par : Juniper | 27 mars 2012

Bernard Minet!!!!! C'est sérieux?? Il ne suffit pas d'un petit WTF pour essayer de nous faire croire que vous connaissez quelquechose à cet univers. Oser écrire "histoire bafouée" tout ça parce que la vraie trame est respectée? Les voix originales et le générique original sont ce que les vrais fans réclament depuis un bon moment, d'ailleurs les vrais fans privilégient dans 95% du temps toutes les versions originales, peu importe le manga en question. Les voix françaises de "bébé" sont ridicules!

Vous auriez mieux fait de vous abstenir sur ce coup et ne pas essayer de nous faire croire que vous y connaissez quelque chose...

Écrit par : Cédric | 27 mars 2012

Bonjour,

Je viens tout juste de "lire" votre "article" !

Bon tout d'abord petit problème, je n'ai pas encore testé "Saint Seiya" : La Bataille du Sanctuaire et non "Seyia" comme vous l'avez si bien écris (car en japonais 星矢).
Alors, je ne pourrais donc pas disserter sur ceci, mais uniquement sur votre point de vue sur le manga et surtout pour la VF.
Et, j'ose me permette quelques réserves.

Bref, êtes vous sérieux à propos du générique français !!!

Je comprend bien la formule usuelle "ça a bercer notre enfance".
Mais s'il vous plaît, soyez objectif !

Pendant des années Bernard Minet et sa clique, se sont atteler a massacrer différentes œuvres de la japanimation.
Avez-vous seulement prie 3 minutes de votre vie pour regarder et comparer les différentes génériques (selon la langue bien entendu)?
Moi aussi, comme beaucoup avons subis les mauvais génériques, les mauvais doubleurs et les traductions plus qu’approximatif.
Le découverte de la VOST (un grand merci aux différents collectifs de Fansubing qui mériteraient largement de remplacer les licences de TF1 et AB) a été pour nombre une véritable délivrance.

J'espère encore croire que votre note était une plaisanterie au second degré.
Si tel était votre intention, je trouverais cette forme d'humour assez drôle.

Dans le cas contraire, je vous citerais l'illustre "Ségolène Royal" qui dans les année 90 déclarait : "qu'il fallait être atteint de handicap mental pour apprécier le genre manga" (CooOONNNNA----------------------EEe!)

Écrit par : kuro | 18 avril 2012

Ha j'adorais regarder ce dessin animé il y a quelques années.
Mon personnage préféré est bien sur le Dragon chinois ;)
C'est vrai que le générique en japonais est plus rythmé... mais c'est vrai aussi que d'un autre côté on comprend pas ce qui est dit....

Écrit par : Proverbe chinois | 27 septembre 2012

Saint Seiya est une valeure sure du manga nippon !

Écrit par : achat jeu batman arkham origins | 22 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu