Avertir le modérateur

13 mai 2011

Le match «Top Spin 4» vs. «Virtua Tennis 4»

match-TS-vs-VT.jpg

Le roi est mort? Depuis sa sortie en salle d'arcade en 1999 et son adaptation mythique sur Dreamcast en 2000, «Virtua Tennis» s'est toujours affiché comme étant le patron du circuit. Mais à l'ombre de ce règne insolent, un jeune loup ambitieux a travaillé sans relâche depuis 2003 dans l'optique de faire chuter le maître. Et cette année, «Top Spin 4» semble bien armé pour faire tomber le roi «Virtua Tennis» de son trône.


1er set: graphisme 6-4

Au cours des premiers échanges, le titre de Sega se montre plus attirant: Les stars du circuit sont plutôt bien modélisées, et contrairement à «Top Spin 4», les couleurs sont vives et les textures chaleureuses. Mais au fil des échanges, des failles apparaissent dans le jeu de «Virtua Tennis 4»: Si les visages sont réalistes, les morphologies des joueurs sont trop carrées et manquent de finesse. Et que dire de l'animation des tennismen toute raide et qui manque cruellement de fluidité. En face, «Top Spin 4» lâche ses coups avec un maximum de relâchement et enchaine des animations riches en détails.

>> Trailer de «Top Spin 4»

Et pour confirmer son break, le titre des studios 2K propose un éditeur de joueur pour le mode carrière plus fourni qui permet une réelle personnalisation de son avatar. «Virtua Tennis 4», lui, affiche ses limites en offrant un éditeur trop basique notamment pour le visage et la morphologie. A part la taille, difficile de vraiment distinguer un Nadal d'un Del Potro en terme de gabarit. Et si vous souhaitez créer un clone de Kuerten, passez votre chemin car il affichera toujours une musculature ultradéveloppée. A croire qu'on n'aime pas les maigres chez Sega...

>> Demo de «Virtua Tennis 4»

Pour conclure ce set en beauté, «Top Spin 4» offre une multitude de détails qui renforcent le sentiment d'immersion et de réalisme à l'image des visages des joueurs, de plus en plus marqués par les efforts (rougeur, sueur,...) au fur et à mesure que les matchs gagnent en intensité. La classe.

 

2e set: jouabilité 6-3

Le règne de «Virtua Tennis» s'est basé dès l'origine sur une prise en main aussi instantanée que jouissive. Pas besoin de passer des heures en tutorial pour savoir jouer et coller quelques points spectaculaires. Sûr de sa force, ce nouvel opus n'a que très peu fait évoluer sa technique. Il faut toujours se positionner au plus vite par rapport à la balle AVANT d'appuyer au plus tôt sur le bouton pour charger son coup. Plus on appuie longtemps, plus le coup est puissant et précis. Nouveauté de ce cru: la barre de «coup spécial» qui se remplit au cours du match et qui permet de lâcher une frappe spectaculaire, et souvent décisive.

>> Match entre Gonzalez et Del Potro sur «Virtua Tennis 4»

«Top Spin 4» a de son côté développé une technique, plus risquée certes, mais qui réussit à contrer le pourtant solide jeu de «Virtua Tennis 4». Premièrement, le titre de 2K permet de charger ses coups tout en déplaçant le joueur. Une nuance qui offre plus de souplesse dans le gameplay. Combien de fois dans le titre de Sega on se retrouve à appuyer trop tôt alors que la balle est trop loin, ce qui bloque le joueur sur ses appuis ou le pousse à effectuer un plongeon aussi spectaculaire qu'inefficace.

Mais là où «Top Spin 4» enfonce le clou, c'est qu'il ajoute un facteur d'une efficacité redoutable: le timing. Il ne suffit pas de rester appuyer bêtement sur le bouton pour balancer un coup puissant. Il faut aussi savoir relâcher ce même bouton au bon moment pour optimiser sa frappe. Et c'est là que le titre de 2K va chercher les points gagnants: une pression brève effectuée au bon moment déclenche un coup faible mais placé. Une pression prolongée et relâchée à l'instant «T» envoie une brique qui flirte avec la ligne de fond court.

>> Match entre Nadal et Federer sur «Top Spin 4»

Mais attention, si le timing est mauvais, la balle a de fortes chances de finir en faute. Une exigence qui risque de rebuter lors des premières parties, surtout face à la prise en main instantanée d'un «Virtua Tennis 4», mais qui se révèlera d'une redoutable efficacité au fur et à mesure que l'on domptera les subtilités d'un gameplay d'une rare profondeur. Les échanges gagnent en variété et c'est d'un splendide revers le long de ligne que «Top Spin 4» remporte cette manche grâce à un constat sans appel: c'est plus réaliste que sur «Virtua Tennis 4».

 

3e set: durée de vie 7-5

«Virtua Tennis 4» lâche ses coups en proposant de nombreux modes de jeux qui ont déjà fait leurs preuves: Arcade, exhibition, mini-jeux qui mettent à contribution Kinect ou le PS3 Move, affrontements en ligne et Carrière. Le tout servi avec des stars du circuit ATP plus prestigieuses que sur «Top Spin 4» comme Nadal, Federer, Monfils...

Le mode Carrière a fait l'objet d'une attention particulière dans les deux titres car ils permettent de créer et de faire progresser votre avatar  pour défier les autres joueurs en ligne.

Fidèle à sa réputation, «Virtua Tennis 4» propose un mode World Tour Fun qui fait la part belle aux mini-jeux (casser des assiettes, escorter des poussins jusqu'à leur mère,...) pour développer les compétences de son joueur. Le déroulement même de la saison s'effectue à la manière d'un jeu de l'oie où il faut atteindre grâce à des tickets (d'1, 2, 3 ou 4 cases) un objectif (le plus souvent un tournoi majeur) en un nombre de tours défini.

>> Mode World Tour de «Virtua Tennis 4»

Le hic, c'est que même si le procédé est original (rappelant d'ailleurs un peu le principe de «Mario Party»), il est terriblement frustrant: Combien de tournois manqués car on ne disposait pas des bons tickets (le match se situant à 2 cases et on ne dispose que de ticket 1, 3 et 4 cases) ou d'entrainements loupés par manque de temps. Bref, des contraintes qui n'ont rien à voir avec l'univers du tennis.

Alors certes, «Top Spin 4» apparaît comme plus austère avec son mode Carrière qui se contente d'aligner les matchs d'exhibition et les tournois où il faudra remplir des objectifs fixés par son entraineur (nombre de coups slicés, de coups gagnants, de services parfaits réussîts, ...) pour faire progresser son avatar. Mais est-ce si grave pour un jeu qui se veut être le boss de la simulation de tennis? Car «Virtua Tennis 4» a beau multiplier les coups spectaculaires, si l'on recherche du réalisme, rien ne faut la sobre efficacité de «Top Spin 4». Ce dernier se paye le luxe de proposer un mode en ligne plus abouti que son rival, avec des tournois du Grand Chelem au programme.

>> Mode Carrière de «Top Spin 4»

 

Jeu, set et match «Top Spin 4»

Après un règne de plus de dix ans, «Virtua Tennis 4» doit rendre les armes face à «Top Spin 4» au terme d'un match finalement bien maîtrisé par le nouveau maître des courts. Plus technique, plus riche et plus réaliste, le titre des studios 2K pose de nouvelles bases en matière de simulation de tennis. Et si «Virtua Tennis 4» continuera de séduire les néophytes grâce à sa prise en main instantanée (idéale pour les soirées entre amis), il fait figure aujourd'hui de vieille gloire. L'ex-champion saura-t-il réagir? Réponse la saison prochaine.

– Jérôme Comin

>> Et vous? Quel est votre jeu de tennis préféré? Dites le dans les commentaires ci-dessous.


Commentaires

le jeu mérite une amélioration, toutefois je vous invite fortement à aller voir les tennis man à Roland Garros je les ai vu de près !

Écrit par : vendre console GTA 5 | 04 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu