Avertir le modérateur

15 mars 2011

«Homefront» rate l'épreuve du feu

homefront_single.jpg

La saison des FPS bat son plein. Après un «Killzone 3» carré (le test par ici), un «BulletStorm» sympathique et en attendant «Crysis2», voici «Homefront», qui sort ce mardi sur PS3, Xbox 360 et PC.  Dans cet embouteillage de jeux de tir à la première personne, le dernier-né de THQ tire péniblement son épingle du jeu. Le pitch? En 2027, les Etats-Unis sont envahis par l'armée nord-coréenne et l'Union europénne, qui ne réussit toujours pas à parler d'une seule voix seize ans plus tard, les laisser se démerder.


A partir de cette géopolitique-fiction qui remet la Guerre Froide au goût du jour (mais que sont devenus la Chine et Cuba)?, le scénario est épais comme une feuille A4. On y incarne Jacobs, qui intègre le camp de la résistance  aux cotés de  Rianna, Connor, Boone et Hopper. Leur psychologie est aussi subtile que leur doublage en français, qui les rend parfois ventriloque. Comme il n'y a pas de cinématique pour les présenter, on apprendra davantage leur histoire sur le site promo du jeu.

C'est un peu court jeune homme

La campagne solo, bouclée en six heures sans se presser, ne s'avère pas très inspirée. On retient que le Nord-Coréen est fourbe et  interchangeable (mettez-y des aliens à la place, on n'y verra que du feu), que certains Américains vont péter les plombs (sans doute pour éviter d'être taxé de xénophobie, Kaos Studios a rajouté de méchants blancs) et que dans les banlieues pavillionnaires, il suffit de se baisser pour trouver des armes.  En sept chapitres linéaires (on se sent bien à l'étroit), l'affaire est pliée sur le Golden Gate Bridge à San Francisco, après un passage d'escorte en hélicoptère.

Ambiance réussie, mais des défauts agaçants

L'ambiance plutôt réussie de série B rappelle vaguement Los Angeles 2013 de John Carpenter mais surtout L'Aube Rouge, réalisé par John Milius scénariste du jeu, avec un espace urbain en déliquescence, devenu une gigantesque prison  contrôlée par l'armée nord-coréenne.  THQ a mis en scène les fantasmes de la guerre en les important dans les banlieues pavillonnaires: scène choc de charnier, camps de réfugiés, exécutions sommaires...

Certains passages sont spectaculaires et tendus, mais les défauts techniques récurrents gâchent le plaisir de jeu, comme des dialogues répétés ad nauseam. Lors d'un échange de tirs, une mère s'écrie en boucle «Mais pourquoi ils font ça???» Je vais  enfin lui répondre: «Parce que ce sont des salauds de communistes, parce que ce sont des salauds de communistes, parce que ce sont des salauds de communistes.»

De plus, le joueur aura la plupart du temps compris, avant ses compagnons d'armes, où il faut se rendre. Mais non, vous êtes un pro de la gachette, mais infoutu d'ouvrir une porte: il faut attendre que vos compagnons passent devant.

Un multi vitaminé

Le meilleur de «Homefront» réside dans son mode multijoueur, qui donne curieusement l'impression d'avoir un autre jeu entre les mains. Finis les couloirs et les civils, place à de grandes cartes et aux uniformes. Au croisement des «Call of Duty» et des «Battlefield Bad Company», le gameplay permet notamment l'utilisation d'une variété de véhicules contrôlables (drones, humvee, hélicoptères...).  Le plus: 32 joueurs peuvent s'affronter dans un mode à la «conquête de territoire». Le moins: difficile de comprendre pourquoi les développeurs, dans le mode deathmatch, ont fait en sorte que les adversaires ressuscitent parfois juste derrière nous. Traîtres!

- Jérôme Comin et Joël Métreau

 

Commentaires

mdr un bid console annoncer ! même sur PC avec la meilleurs version gratuite c'est pas top ! par contre bonne utilisation de l'unreal engine 3

Écrit par : dfsff | 15 mars 2011

6 heures sans se presser, 4 à 5 heures pour d'autres... j'ai l'impression d'un gros foutage de gueule et pour le multi, il va avoir du mal a détroner CoD et Battlefield. Et un multi vide annonce la mort du jeu...

Trop de FPS sortent, et tous misent sur le multi, mais les gens vont clairement aller sur les grosses licences ou les serveurs seront vivants.

Et sinon un petit test de Motorstorm? Il est vraiment sympa ;)

Écrit par : arsh | 17 mars 2011

j'adore ce jeu !!!

Écrit par : Transfert foot | 20 mai 2011

mouai j'ai pas été trop satisfait de ce jeu....

Écrit par : commande console GTA 5 | 03 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu