Avertir le modérateur

03 décembre 2010

«Donkey Kong Country Returns», une bonne surprise velue de la jungle

DK.jpg

«C'est juste un recyclage des vieux "Donkey Kong"», m'avait-on dit alors que j'essayais le jeu au Paris Games Week à la fin octobre. Echaudé par l'annonce de la réédition par Nintendo de «Super Mario All-Stars» sur Wii pour 25 euros, je flairais l'embrouille, et quelques minutes sur le premier niveau de «Donkey Kong Country Returns» me donnaient la même sensation.


La soupe à la grimace face au vieux singe?

Rajeunir une vieille gloire de la Super Nintendo (qui fête ce mois-ci ses 20 ans) avec un zeste de 3D, c'est un peu trop facile. Conforté dans cette désagréable impression par la musique du menu, qui reprend le thème du «Donkey Kong Country» original, mon opinion était faite. Je me faisais déjà une joie sauvage de descendre du singe next-gen.

Et puis, un doute, juste après avoir lancé une nouvelle partie. Peut-être à cause de la très subtile variation du scénario original (une sordide affaire de vol de bananes), ou de la sympathique cinématique d'intro aux couleurs vives très Nintendo, sucrées en diable, à la limite de l'écœurement. Un niveau, deux, allez... trois pour être sûr. Et la révélation: ce n'est pas de la banane surgelée, mais du tartare de singe bien frais.

Level-design: la claque du macaque

Si «Donkey Kong Country», descendu de son arbre une première fois en 1994 sur Super Nintendo, révolutionnait le jeu de plate-forme, et le jeu tout court, par son graphisme, ce nouveau volet mise beaucoup plus sur son level-design. Il innove tout en reprenant les ingrédients qui rendaient son ancêtre unique: bananes à gogo, secrets dissimulés un peu partout et chevauchées brutales à dos de rhinocéros. Chaque niveau ou presque dévoile une bonne trouvaille: équipée au crépuscule vue en ombre chinoise, haletante poursuite par une nuée d'araignées, folle course entre les vagues ravageuses d'un tsunami...

Donkey fait des pieds et des mains

Rencontre triple A entre le jeu indé à la «Limbo» et le gameplay millimétré de «New Super Mario Bros Wii», «DKCR» étonne, désarçonne et rassure à la fois. Irrite aussi, quand on perd 30 vies sur un seul niveau (oui, le wagon de la mine est de retour). Mais souvent fascine par sa richesse, largement liée à sa vaste gamme de mouvements.

Notre odorant ami peut ainsi s'accrocher aux plates-formes recouvertes de gazon, que ce soit au plafond ou aux murs, bondir de tonneau en tonneau d'un plan du décor à l'autre, rouler, planer quand son allié Diddy Kong se perche sur son épaule, tambouriner furieusement sur le sol, souffler sur les herbes hautes pour en faire jaillir la clé de certaines énigmes... Tant et simien qu'on ne s'ennuie jamais. Ce jeu, solide, trapu et souple comme le fétide Donkey, est une bonne bouffée d'air frais dans le monde de la plate-forme.

- Mathias Cena

 

Commentaires

Donkey Kong Returns est une valeur sure et en plus bonne partie de rigolade assurée mais il faut jouer à deux

Écrit par : acheter jeu GTA 5 | 02 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu