Avertir le modérateur

04 novembre 2010

«Medal of Honor» pris entre deux feux?

moh_screen_mp_3.jpg

En sortant une nouvelle version de «Medal of Honor», Electronic Arts  avance dans la bataille des FPS avec des arguments de poids: licence prestigieuse, graphisme soigné, jouabilité bien pensée. Suffisant pour conquérir les amateurs de frags? Tout dépend à quel genre de shooter vous appartenez. Car depuis l'avènement de «Call of Duty Modern Warfare» et de «Battlefield Bad Compagny», les FPS ambiance rangers et M16 se divisent en deux familles.


Je frag donc je suis

A ma gauche, le First person shooter qui glorifie la performance individuelle. Digne descendant de «Quake III»,  il mise avant tout sur les stats personnelles et sacre un mode roi: Le deathmatch. La recette? Des maps compactes pour favoriser les face-à-face, un nombre restreint de participants, des respawns rapides, des armes puissantes, secouez le tout, servez à la sauce HD et vous obtenez la série des «Modern Warfare». Car même si les petits gars du studio Infinity Wards ont inclus des modes «captures de drapeau» et autres fantaisies, pas de blagues ici, les joueurs se retrouvent majoritairement dans le mode «match à mort en équipe» ou «mêlée générale». Et il ne faut pas laisser abuser par le terme «équipe» qui ne renvoie ici qu'à l'addition des scores de chaque individualité.

First person social

A ma droite, le FPS social où le «je» s'efface devant le «nous». Héritier de «Counter Strike», «Unreal» ou «Halo», il nécessite des actions globales et concertées pour espérer empocher la victoire. Ses caractéristiques: des environnements vastes hostiles aux francs-tireurs et propices aux embuscades, des respawns plus longs et un nombre de participants élevés (plus de 16 généralement). Ici, chercher à dégommer de l'adversaire à la chaine a autant de sens que de courir un 100m en sabots: c'est rigolo cinq minutes mais on ne va pas bien loin. Il faut savoir évoluer en équipe, sacrifier sa vie pour révéler la position d'un sniper, ou passer son temps à soigner ses partenaires sans tirer un coup de feu comme dans «Battlefield Bad Compagny 2».

Mélange des genres

Et «Medal of Honor» dans tout ça? FPS social ou individuel? Les deux mon colonel. Et c'est bien le problème. Car en voulant séduire les joueurs des deux familles,  Electronic Arts livre un titre bien ficelé mais qui manque de goût. Un peu comme si, après avoir hésité entre plusieurs restaurants, on finissait au Flunch: c'est copieux, on y trouve de tout, mais de là à en faire notre resto préféré...

— Jérôme Comin

 

Commentaires

Ou alors on a affaire à trois FPS totalement identique. Au niveau du gameplay la mécanique reste la même: vise vaguement, full auto 3 secondes, frag. Dans ces conditions, j'ai de sérieux doutes quand à l'importance de la performance individuelle. La courbe de progression se limite a 15 heures de pratique, ou à des niveaux pour débloquer la dernière arme kikoo qui a un laser...
Le dernier FPS digne de ce nom sortie, en fait c'est plutôt un mod: CoD 4 MW promod. Pour le reste, ce n'est rien d'autre que des jeux console adaptés sur PC. Ahh, il est loin le temps des CS, Q3, BF2...

Écrit par : 6nop | 04 novembre 2010

Héritier de "Halo" ? Depuis quand halo fait figure de fps historique pour qu'il soit cité au coté de cs, unreal, quake, etc...

Écrit par : miluje | 04 novembre 2010

Pourquoi ne parler QUE du multi ??? Et le solo ?

Écrit par : CelticGlazik | 04 novembre 2010

pense tu puce la gérria urbaine et le corps à corps à la baillonnette c est pas spécialité !mmmmm tu m exite chat !§§§.........aller donc !

Écrit par : cobra lucide | 04 novembre 2010

Mais t'es partout toi. ^^

Écrit par : CelticGlazik | 04 novembre 2010

Un vrai précurseur dans le genre c'était plutôt "Wolfenstein Enemy Territory" dont le mode multi, développé par l'équipe de Splash Damage (ET: Quake Wars), était dispo gratuitement... Son succès a duré quelques années même si à sa sortir le moteur graphique (celui de Q2 je crois) était déjà complètement dépassé.
Comme quoi une bonne idée et une bonne réalisation valent mieux que de la HD qui pête mais avec rien derrière.

Écrit par : raoul | 05 novembre 2010

La comparaison à Counter-Strike est très contestable voir totalement fausse: si on devait choisir un "digne" successeur de CS, ca serait sans hésiter Modern Warfare 2 (ou même le 1 en fait). Y'a un mode où il faut poser la bombe, tout comme dans CS. Ce mode est joué en "compétition" online et LAN. Alors que BF:BC2, on est pas prêt de le voir celui là ! Depuis BF2 et les MAJ catastrophiques de EA, la communauté n'est plus aussi active sur cette licence.

Écrit par : PH | 05 novembre 2010

La communauté BF2 n'existe plus depuis BFBC2. Heureusement, il reste les mods car à l'époque, en 2005, les devs permettaient à la communauté de créer des modifications. Je pense à Project Reality surtout.

Écrit par : 6nop | 05 novembre 2010

merci

Écrit par : dari mohamed | 19 novembre 2010

medal of honor warfighter est une tuerie !!

Écrit par : précommande jeu metal gear the phantom pain | 23 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu